• marchenrisandoz

Faire dialoguer les spiritualités

Mon éducation et mes racines se trouvent, comme pour beaucoup en occident, dans le

christianisme. C’est là que j’ai découvert la spiritualité et que je l’ai pratiquée pendant des années, avant de la rejeter radicalement car j’en étais venu à en voir tous les aspects toxiques qui m’enfermaient et qui m’empêchaient de me développer, et à en souffrir profondément.


Mais l’intérêt pour la spiritualité est resté, et j’ai découvert le yoga, la méditation, la religion hindouiste, le bouddhisme, le soufisme, le chamanisme. J’y ai vécu et compris des choses qui m’ont beaucoup enrichi.


Ces dernières années, suite à divers événements dans ma vie, j’ai ressenti un fort élan intérieur à revisiter mes racines chrétiennes. Pendant ces dix dernières années, j’ai visité de manière approfondie d’autres traditions spirituelles. Ce que j’y ai découvert m’a beaucoup enrichi, et maintenant cela m’aide à voir autrement des aspects du christianisme, et à remettre en questions beaucoup des manières traditionnelles de le comprendre et de le pratiquer.


Un exemple: redécouvrir la figure de Jésus comme maître de sagesse, Guru et Guru intérieur, dispensant un enseignement qui invite à se tourner vers l’intériorité et à découvrir, selon les termes qu’il emploie, le Royaume de Dieu au fond de son propre coeur.


Et pour cela utiliser les techniques de méditation, d’attention au souffle et d’ancrage dans le corps et le moment présent qui m’ont tellement apporté et qui sont si efficaces dans le yoga et la méditation de pleine conscience. Et percevoir alors que quand je médite, je me tiens en présence du Grand Mystère, et que Jésus est venu nous introduire à cette présence.


Beaucoup de réticences et barrières face au christianisme sont absolument fondées et légitimes, liées aux abus et aux manquements des églises, aux traditonalismes vides et aux intégrismes enfermants.


Face à cela il est nécessaire de trouver une expression qui ouvre, qui donne et reçoive, partage et dialogue. Je suis très heureux d’avoir pu vivre une réconciliation avec mes racines. Cette réconciliation a seulement pu avoir lieu à travers une intégration critique et une transformation alchimique profonde, et grâce à tout ce que j’ai vécu en découvrant par la pratique les richesses d’autres traditions spirituelles. Je suis donc reconnaissant à ces traditions, et profondément convaincu de la nécessité de poursuivre ce dialogue, cette exploration, ce travail d’intégration.


Pour en savoir plus sur ma démarche de réappropriation critique de mon héritage spirituel chrétien, celles et ceux d’entre vous qui parlent anglais peuvent lire mon livre ‘Toxic Jesus: my journey from holy shit to spiritual healing’ édité en Callifornie par Apocryphile Press en 2020.

2 commentaires